2002

du pur jus !
suite à l’invitation de Flux news , revue d’art contemporain_Liège_Belgique La performance « du pur jus ! » a surgi de la rencontre effusive entre Vincent + Feria et le critique éditeur Lino Polegato au Palais de Tokyo au mois de mai dernier. Lors de la performance gastronomique « we ate your hallacas » réalisée au Ludwig Forum d’Aix la Chapelle en mai 2000, Lino avait dégusté un met délicieux au goût « multiracial » que V+F proposaient aux visiteurs de l’exposition Continental Shift. 100 hallacas avaient été distribuées à des convives qui criaient dès que le repas finissait « nous avons mangé tes hallacas », sorte d’appel d’amitié, de convoitise et de provocation lancé aux populations dont cette spécialité gastronomique est issue. Alors, de nouvelles retrouvailles se produisent et cette fois-ci au moment du Forum international de l’essai sur l’art 2002 au Palais de Tokyo à Paris. Lino va mettre à disposition le dispositif de présentation de la revue Flux News pour la performance du pur jus ! de V+F. Avec la volonté de dynamiser une manifestation de présentation d’ouvrages plus au moins scientifiques et dans un climat quelque peu austère, du pur jus ! était bienvenue au moment où la population française s’apprêtait à voter pour l’élection présidentielle. Ayant rapporté d’une ville de l’Amazonie bolivienne un appareil manuel à peler des oranges et découverte lors de leur participation au Workshop international Km0, organisé par le « Triangle Art Trust » de Londres, V+F vont insister sur le besoin d’une écoute des systèmes économiques alternatifs proposés par les populations du sud et sur la nécessité d’arrêter les inégalités et le fossé de plus en plus élargi entre riches et pauvres. Ainsi, V+F ont acquis une série d’outils manuels, populaires et ambulants dans les rues et marchés des villes qu’ils ont visité et ceux-ci joueront un rôle important dans leurs performances. Ils achèteront une « boîte à dynamo » à un vendeur d’électricité dans les bars de Caracas et Bogota, un juke-box de rue pour vendre des K7, un perroquet qui sort d’une boîte l’horoscope du jour, une râpe à glace en aluminium pour vendre de la glace pilée parfumée aux sirops divers et enfin l’outil qui a servi à la performance du dimanche 5 mai 2001 au Palais de Tokyo : une « peleuse » d’oranges. Les artistes ont fait irruption dans les salles où se tenaient les débats organisés par le Forum et distribueront des oranges haranguant des mots comme : "venez vous faire peler l’orange !", "un peu plus d’énergie !", "de l’orange pour tous", "vitamines, vitamines,...". Ils ont aussi déposé une délicieuse orange de table sur chacun des stands des revues internationales présentes au Forum. Puis ils ont pelé, pressé et servi 4 cageots de 15 kilogrammes d’oranges chacun et leur pur jus !.



 

85189 Visites
Vincent + Feria •2017 •2016 •2015 •2014 •2013 •2012 •2011 •2010 •2009 •2008 •2007 •2006 •2005 •2004 •2003 •2002 •2001 •2000 •1999 •1998 •1997 •1996 •avant 1996
•RECHERCHE •PUBLICATIONS •contact •Liens •cv •Crédits