PUBLICATIONS

extraPOLations #2 _ le programme Arts aux pôles

>>> Publication de 16 pages _ noir et blanc _ format 16,5 x 23,5 cm _ tirage 1 500 exemplaires _ décembre 2007 Deuxième numéro d’une série de publications dans le cadre de l’Année Polaire Internationale . Ont collaboré à ce numéro Camille Morvan, Pauline Bouchet, Thibault Rabiller, Bénédicte Lecourt, et Vincent + Feria. Ce projet bébéficie du soutien de l’IPEV, Institut Polaire Français Paul Emile Victor et de l’Université Rennes 2. Responsable de la publication : Françoise Vincent-Feria.

ExtraPOLations #2 s’intéresse au programme Arts aux Pôles et en particulier aux artistes ayant résidé sur les bases polaires en 2007.

Le Programme ARTS AUX POLES surgit lors d’une rencontre en 2006 à Bruxelles pour l’organisation européenne de la 4ème Année Polaire Internationale (2007-2009). Nous, Vincent+Feria, artistes-chercheurs, avons participé à cette réunion et avons mis en avant nos revendications, inscrites dans le Manifeste de la Mer de Weddell (Ushuaïa, 2004) rédigé dès notre descente du brise-glace Almirante Irizar, qui nous a conduit jusqu’au 77°S-34°W en Antarctique. En concertation avec l’IPEV (Institut Polaire Paul-Emile Victor) le programme « Arts aux pôles » offrant des résidences sur les bases scientifiques françaises au pôle Nord (Svalbard) et au pôle Sud (base Dumont d’Urville) est né. Au moment de « l’appel à projets », de nombreux artistes envoient leurs propositions saisissantes et prometteuses, montrant le désir de chacun : approcher ces contrées lointaines, se les approprier, les connaître et les défendre. Défense donc d’altérer l’équilibre qui existe dans cette nature qui s’offre à nous et qui serait le régulateur de notre système de vie sur notre planète. Pendant la campagne océanographique ARGAU 4 (Université Paris 6-Pierre et Marie Curie), nous filtrons de l’eau de la mer de Weddell, pour obtenir des échantillons de lipides et de pigments qui aideront à l’étude des fluctuations air/mer du CO2. Cette expérience va nous propulser vers un faisceau de questions et nous amène à envisager alors un travail en prise directe avec le chaos environnemental. Catherine Rannou, qui a bénéficié d’« Arts aux pôles » en 2007 pour la base Dumont d’Urville, entreprendra une étude pour le développement des systèmes de logements complètement recyclables et produits avec les déchets trouvés sur place. Valéry Grancher, bénéficiaire du séjour dans la base du Svalbard au pôle Nord, a réalisé une série de vidéos, peintures, photographies... sur la vie dans la base et ses alentours. Un blog s’est maintenu ouvert en permanence questionnant et informant sur les enjeux actuels de ces régions polaires. Laurent Duthion activant les relations art/science proposera un procédé de captation de l’air pour produire le premier parfum d’Antarctique. Pour 2008, les lauréats du programme « Arts aux pôles », Anne Colomès, Olivier Leroi pour le pôle Sud, et Dominique Blais pour le pôle Nord, sont engagés dans des recherches environnementales, visuelles et sonores, disposés à vivre en complète inter-relation avec les scientifiques, techniciens et personnels des bases pour nous apporter de nouvelles perceptions et sensibilités de ces régions extrêmes. Avec « Arts aux pôles », nous espérons formaliser l’ouverture d’une base d’observations et de recherches pour les artistes dans ces espaces géographiques au-delà de l’Année Polaire Internationale. VINCENT + FERIA



 

86902 Visites
Vincent + Feria •2017 •2016 •2015 •2014 •2013 •2012 •2011 •2010 •2009 •2008 •2007 •2006 •2005 •2004 •2003 •2002 •2001 •2000 •1999 •1998 •1997 •1996 •avant 1996
•RECHERCHE •PUBLICATIONS •contact •Liens •cv •Crédits